Comment choisir une vis ?

Choisir une vis

Choisir une vis

L’avancement technologique a créé non seulement la demande, mais aussi les moyens de fabriquer des vis qui sont de plus en plus adaptées à des situations bien précises. Ainsi, vous n’utiliseriez pas des vis à placoplâtre pour construire des meubles ou encore des boulons pour poser des feuilles de gypse. Pour rendre le travail plus facile et vous aider à réussir votre projet, il vous faut choisir la vis qui convient le mieux au type de travail que vous entreprenez. Les critères suivants vous aideront à déterminer la vis requise :

  • La vis sera-t-elle utilisée à l’intérieur ou à l’extérieur ? Pour l’extérieur, préférez une vis en acier galvanisé, en acier inoxydable ou en cuivre, lesquels présentent différents niveaux de résistance à la corrosion. Plusieurs modèles sont disponibles selon les surfaces à assembler.
  • Quelles sont les surfaces à assembler ? Il existe une vis pour toutes les surfaces, de la cloison sèche au bois, en passant par le béton, le métal, etc.
  • Quelles sont les caractéristiques de la surface ? Pourquoi payer plus cher pour des vis qui possèdent des caractéristiques superflues pour le travail que vous entreprenez si des vis ordinaires peuvent très bien faire le travail ! À l’inverse, cet atelier que vous construisez ne tiendra pas le coup si vous la fixer avec des vis de 1 po.

Le calibre des vis varie entre 2 et 24. Il fait état de la grosseur ou de la dimension du trou que fera la vis. Plus le calibre est élevé, plus grosse est la vis. Le diamètre d’une vis varie habituellement de 3/32 à 17/64 po. Par exemple, le diamètre de la tige d’une vis no 8 sera de 11/64 po. La longueur des vis, quant à elle, varie de ¼ à 6 po de long. Le troisième chiffre apparaissant sur l’emballage des vis à métal indique le nombre de filets par pouce, alors que le filetage des vis à bois est classé en trois catégories : fin, moyen ou profond.

Enfin, notez que les vis offrent une plus grande solidité et permettent le démontage des structures sans endommager les surfaces, contrairement aux clous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *