Les points sécurité à connaître pour la construction d’une extension bois

De nombreux bricoleurs amateurs ou passionnés auront l’idée de construire eux-mêmes leur extension en bois, en suivant pas à pas des tutoriels ou en respectant à la lettre les consignes inscrites sur leur kit de construction. Si tel est votre cas, faites tout de même attention à un détail qui peut tout changer : votre sécurité. Zoom sur les points sécurité à connaître lors de la construction d’une extension en bois.

Les équipements de protection individuelle obligatoires

Pour assurer votre sécurité, certains équipements de protection individuelle (EPI) sont obligatoires. Voici lesquels et pourquoi.

Le casque de chantier est le plus connu des EPI car le plus porté par les professionnels du BTP. Il vous protège la tête contre les intempéries, mais surtout contre les risques de chutes et de chocs qui pourraient avoir de graves conséquences si vous n’êtes correctement protégé.

Les chaussures de sécurité, indispensable EPI pour tout opérateur sur un chantier. Comme le casque, elles protègent contre les risques de chutes et de chocs qui pourraient écraser les pieds. Elles évitent également de tomber sur un terrain glissant. Les chaussures Diadora sont recommandées.

Les gants sont un équipement primordial pour la manutention de menuiseries. Il vous évite les échardes tout en limitant les risques de brûlures ou de contact avec des produits toxiques. Il existe ainsi différentes gammes selon la situation.

Les lunettes de protection sont également obligatoires pour le travail de la menuiserie. Elles évitent que des poussières ne viennent endommager vos yeux.

Le casque anti-bruit, quant à lui, est à porter lors de l’utilisation d’appareils électriques occasionnant beaucoup de bruit. Il protège efficacement votre audition et vos tympans.

Le harnais antichute est un EPI qui peut être nécessaire si vous avez besoin de prendre de la hauteur, pour un travail sur toiture par exemple.

Enfin, vous devrez vous équiper d’un kit de premier secours sur votre chantier.

De bons outils entre de bonnes mains

En plus de porter des EPI, qui sont obligatoires pour vous assurer un minimum de sécurité, vous pouvez éviter les accidents en suivant deux conseils très simples.

Premièrement, n’utilisez que des appareils électroportatifs et outillages BTP certifiés. Il existe différentes normes dans le bâtiment, qui définissent toutes un niveau d’exigence à atteindre pour garantir la sécurité des opérateurs. Par exemple, si vous avez besoin d’une échelle, vérifiez qu’elle possède le marquage CE dépendant de la norme EN 471.

Deuxièmement, n’hésitez pas à appeler des renforts si vous êtes coincé sur une opération. Des amis bricoleurs ou un oncle expérimenté feront très bien l’affaire. Si vous n’avez pas dans vos connaissances des pros en bricolages, rendez-vous sur une plateforme de jobbing ou d’aide au bricolage : il en existe plusieurs et vous êtes sûr de trouver quelqu’un pour vous aider.

 

En suivant tous ces conseils, vous vous garantissez une sécurité optimale pour un chantier (presque) sans danger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *