Quelques conseils pour l’assemblage à clous

assemblage clous

assemblage clous

  • Pour éviter le fendillement lorsque l’on cloue dans du bois dur, il faut d’abord percer un avant-tr
    ou d’un diamètre légèrement inférieur à celui du clou. S’il est impossible de percer un avant-trou, épointez le clou d’un coup de marteau.
  • Pour joindre deux surfaces de façon perpendiculaire, vous devrez clouer en utilisant un angle de 45°. Cette méthode, qui requiert du doigté et de la pratique, est utilisée pour monter une charpente avec des 2 x 4 par exemple.
  • Lorsque vous clouez une longue planche, disposez vos clous en zigzag. Cette façon de faire augmente la solidité. En plaçant les clous sur une seule ligne, vous risquez de voir la planche fendre dans le sens du grain.
  • Pour clouer dans du bois, introduisez toujours, si possible, votre clou en angle. Les clous enfoncés en angle sont moins sujets à gauchir sous l’action de l’expansion et de la contraction du bois soumis à des variations de chaleur et d’humidité.
  • Utilisez toujours un chasse-clou pour noyer les clous de finition. De cette façon, vous ne risquez pas d’endommager la surface de bois avec votre marteau.
  • Comme nous venons de le voir, il existe une grande variété de clous présentant différentes formes, matières et tailles. Ils sont généralement conçus pour un usage spécifique, mais avant d’entreprendre votre projet, renseignez-vous pour savoir si le clou choisi convient au travail que vous entreprenez.
  • S’il y a plusieurs types de clous, il y a aussi différents marteaux. Le choix du marteau est aussi important que le choix du clou pour la réalisation d’un travail précis. Notre personnel en magasin reçoit une formation. Il est donc à même de vous informer. N’hésitez pas à lui demander conseil pour ainsi pouvoir faire un choix plus éclairé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *