Chauffage gaz pour extension bois : et pourquoi pas ?

Faire le choix d’un équipement au gaz pour le chauffage d’une extension en bois est une solution intéressante pour réaliser des économies d’énergie. Le point sur Bois Extension.

Pourquoi choisir le gaz comme énergie de l’extension bois ?

Si l’électricité est indispensable dans une extension bois pour l’éclairer et la rendre confortable, elle n’est pas la seule énergie disponible pour votre projet.

En effet, le gaz naturel revêt de nombreux avantages et obtenir une extension bois hybride électricité – gaz est une très bonne solution pour faire des économies. En utilisant un chauffage gaz dans votre pièce, vous vous assurez une mise en conformité facile avec vos produits déjà existants ou neufs, car les équipements gaz naturels sont efficaces aussi bien en rénovation qu’en construction.

Permettant donc de profiter d’équipements performants pour des moments de convivialité (cuisinière gaz et chaudière à condensation par exemple), il faut également noter que le gaz naturel est une énergie d’avenir. Avec le biogaz et le GNV/BIOGNV pour le carburant des voitures, des solutions plus propres et plus respectueuses de l’environnement verront en effet le jour.

Enfin, le gaz est une énergie pratique et disponible qui vous permettra de réaliser des économies dans la durée : son prix a été orienté à la baisse de 2013 à 2017 et est très avantageux. Ainsi, en janvier 2018, il était toujours inférieur aux prix observés fin 2011. Il s’agit donc d’une énergie particulièrement compétitive qui donne en plus le droit à des aides financières.

En effet, vous aurez le droit à plusieurs aides financières en rapport avec le gaz en vous équipant d’un produit fonctionnant au gaz naturel. C’est par exemple le cas du CITE et du CEE pour le remplacement de votre chaudière, de la TVA à taux réduit (5,5%), de l’offre « Habiter Mieux » de l’ANAH, du chèque énergie ou encore des subventions accordées par votre ADIL.

Quel chauffage gaz performant pour l’extension bois ?

Permettant de rendre votre extension bois conforme à la RT2012 ou bien aux labels plus exigent tels que BBC, BEPOS ou Maison Passive, la chaudière gaz à condensation est le meilleur choix.

Schéma de fonctionnement d’une chaudière hybride. Source : Projet Gaz

En effet, pour produire de la chaleur, la  chaudière hybride utilise deux leviers : la combustion du gaz, comme une chaudière classique, mais aussi la chaleur dégagée par les fumées de combustion. Dans un dispositif classique, la chaleur dégagée par la vapeur d’eau qui se forme par condensation est perdue, tandis que la chaudière hybride optimise son rendement pour un maximum de confort.

Pouvant s’installer au mur ou au sol selon vos besoins, la chaudière hybride permet entre 20% et 30% d’économies d’énergie.  En reliant le dispositif au ballon de stockage d’eau chaude et à la pompe à chaleur électrique de votre logement, vous bénéficiez en plus d’un seul équipement pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire. La chaudière hybride possède également une taille compacte permettant un gain de place intéressant et un design moderne.

Enfin, la chaudière hybride s’adapte aux besoins de chaque projet, dans le neuf comme en rénovation, et il s’agit d’une technologie fiable et maîtrisée par l’ensemble des professionnels du secteur. Représentant un certain budget (entre 3 000 et 5 000 euros HT pour l’installation), il est possible de bénéficier des aides financières suivantes : CITE, TVA réduit à 5,5%, Eco-prêt à taux zéro, subventions de l’ANAH et CEE.

Il existe de nombreuses marques et modèles de chaudières hybrides. Pour savoir laquelle est la plus adaptée à votre projet, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un professionnel du gaz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *