Écoquartiers urbains : les nouveaux lotissements ?

Les écoquartiers sont-ils en passe de devenir les nouveaux lotissements ? Dans de nombreuses villes du monde fleurissent ces quartiers intégrant des objectifs de développement durable. En France, un nouveau label ÉcoQuartier a été lancé en 2009. Une agence immobilière peut vous indiquer les écoquartiers de votre ville si vous souhaitez investir dans ce type de bien.

Qu’est-ce qu’un écoquartier ?

Pour connaître plus en détails la définition d’un écoquartier, nous nous sommes tournés vers un agent immobilier de Saint Maur pour en savoir plus. En effet cette ville du 94 a notamment été à l’origine du projet de l’éco quartier le Jardin des Facultés (plus d’info sur ce quartier ici) en partenariat avec Grand Paris Aménagement. Ce projet est en cours de construction, puisque les travaux ont démarré en 2016 comme nous l’a confirmé un agent immobilier de La Varenne Saint Hilaire (plus d’info ici : https://www.orpi.com/baillotimmobilier/), autre commune avoisinante de ce quartier, avec Champignol également.

Un écoquartier est un projet d’aménagement urbain qui intègre les objectifs d’une ville durable. Le projet peut concerner des bâtiments neufs ou la rénovation d’un quartier. On distingue cinq grands principes à respecter pour la réussite d’un écoquartier :

  • des habitations économes en énergie, pouvant utiliser des énergies renouvelables ;
  • la valorisation des modes de transport alternatifs au sein du quartier (transports en commun, marche à pied, vélo…) comme on peut le voir également dans d’autres communes (comme par exemple dans la ville de Chennevières-sur-Marne où la commune travaille en synergie avec le syndicat des transports d’Ile-de-France pour un transport en site propre, comme nous l’a confirmé l’agence ORPI Conseil Immobilier De Chennevieres) ;
  • la réduction et la valorisation des déchets grâce à des solutions comme le recyclage, le réemploi ou le compostage ;
  • l’aménagement d’espaces végétalisés, consommateurs de CO2 ;
  • la récupération des eaux pluviales et le maintien de la propreté du quartier.

D’autres enjeux interviennent, comme le développement du lien social, l’amélioration du cadre de vie et une participation collective aux projets d’écoquartiers (citoyens comme élus).

Le label ÉcoQuartier

En 2012, le ministère français de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie a lancé le label ÉcoQuartier. Ce label a pour objectif de valoriser les projets d’aménagement durable, quelles que soient leur taille et leur situation géographique. Le label repose sur une charte de 20 engagements fondamentaux. La démarche de labellisation se compose de 4 étapes :

  • le projet, avec notamment la signature de la Charte ÉcoQuartier ;
  • le chantier, avec une expertise du projet pour vérifier qu’il est conforme à la charte ;
  • la livraison, avec une nouvelle expertise et la délivrance du label « ÉcoQuartier – étape 3 » par la commission nationale ÉcoQuartier ;
  • la confirmation : 3 ans après l’étape 3, vérification des engagements par la collectivité et démarche d’auto-évaluation par les usagers et les habitants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *