Quelles fenêtres dans une petite extension en bois ?

Déclaration préalable de travaux, permis de construire, respect des règles de l’urbanisme… La réalisation d’une extension en bois nécessite plusieurs précautions avant de se lancer. Il est essentiel de bien sélectionner ses matériaux pour s’accorder à l’architecture existante. Le choix des fenêtres constitue aussi un facteur déterminant dans la qualité du bâti.

Les grands critères de sélection pour les fenêtres d’une extension en bois

Pour bien les choisir, il est tout d’abord recommandé de se tourner vers un vendeur de fenêtres expérimenté. Au-delà de la vente du produit, il est à même d’orienter sa clientèle vers des références qui correspondent à ses besoins et à ses contraintes d’installation. Plusieurs facteurs sont à prendre en compte :

  • la taille et la disposition des ouvertures ;
  • le degré d’isolation thermique et phonique requis ;
  • les matériaux choisis : solution unie (bois) ou mixte (bois/alu) ;
  • le type d’ouverture : battante ou coulissante ;
  • le critère esthétique pour s’accorder avec l’architecture de l’extension en bois.

À noter que le degré de performances énergétiques propres à la réduction des déperditions et des ponts thermiques peut donner lieu à certaines aides financières. Différentes subventions publiques prennent alors la forme d’une TVA à taux réduit (5,5 %), d’une prime énergie ou d’un crédit d’impôt (CITE).

Privilégier une ossature robuste pour une exposition extérieure permanente

Dans le cadre de travaux de rénovation ou d’aménagement, les fenêtres ne se résument pas uniquement au vitrage. L’ossature constitue un élément important pour déterminer la qualité de l’installation et la récurrence de son entretien. Au même titre que les structures en aluminium, le bois nécessite une attention particulière.

De nombreux experts proposent également des conceptions spéciales et mixtes pour profiter des différentes propriétés et des avantages de chaque matériau. Par exemple, une fenêtre en PVC à Annecy qui s’accorde avec un bardage en bois. Les menuiseries extérieures peuvent disposer d’un système spécifique pour éviter la stagnation de l’eau sur l’appui de fenêtre. Les profils peuvent aussi favoriser l’écoulement de l’eau.

Veiller à son confort d’habitation grâce à la pose de ses fenêtres

D’autres critères sont également à considérer avant d’arrêter son choix. Cela passe par l’épaisseur des dormants ou la qualité de filtration du vitrage. Ce dernier peut modérer l’apport lumineux, mais aussi préserver l’homogénéité de la température ambiante. Un point particulièrement essentiel en période estivale ou pour les régions chaudes. Enfin, la question du double ou du triple vitrage s’impose selon la proximité de la voie publique et des espaces de circulation à proximité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *