Choisir un clou

choisir un clou

choisir un clou

L’avancement technologique a créé non seulement la demande, mais aussi les moyens de fabriquer des clous qui sont de plus en plus adaptés à des situations bien précises. Ainsi, vous n’utiliseriez pas des clous à toiture pour fixer une moulure ou encore des clous de finition pour ériger une charpente. Pour rendre le travail plus facile et vous aider à réussir votre projet, il vous faut choisir le clou qui convient le mieux au type de travail que vous entreprenez. Les critères suivants vous aideront à déterminer le clou requis :

  • Le clou sera-t-il utilisé à l’intérieur ou à l’extérieur ? Pour l’extérieur, préférez un clou en acier galvanisé par trempage à chaud, en acier inoxydable ou en cuivre, lesquels présentent différents niveaux de résistance à la corrosion. Plusieurs modèles sont disponibles selon les surfaces à assembler.
  • Quels types de surfaces seront assemblés ? Il existe un clou pour toutes les surfaces, de la cloison sèche au bois, en passant par le béton, le métal, etc.
  • Quelles sont les caractéristiques de la surface ? Pourquoi payer plus cher pour des clous spécialement conçus pour le bois dur alors qu’un clou ordinaire ferait très bien le travail. À l’inverse, monter une charpente avec des clous plus petits et moins cher, c’est courir à la catastrophe.

Au Canada, les clous sont fabriqués selon l’unité de mesure britannique. Leur diamètre est noté selon la jauge de la British Imperial Standard. Aux États-Unis, les clous se mesurent en « penny », qui réfère au nombre de clous d’une longueur et d’un diamètre donnés par livre. Par exemple, les clous 12d (« d » étant l’abréviation de « penny ») de 3 pouces, no 9, comptent 60 clous la livre, alors que les clous 16d de 3 pouces, no 8, contiennent 45 clous la livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *